Le Traité du verre, en effet (accords perdus 3) - André S. Labarthe

Référence : Labarthe_Accords_3

Un verre qui se brise n'est pas nécessairement une catastrophe, au contraire. Pour André S. Labarthe, ces bris de verre, ces bruits de verre brisé, ont quelque chose de rassurant. Ils nous prouvent l'existence de cette matière et peut-être aussi la nôtre. Chercher à savoir ce qui fragilise le verre, c'est aussi comprendre ce qui fragilise notre destin. Un verre qui se brise est un vivant, il permet "d'attirer l'attention de la serveuse".

Toujours sur la même forme des précédents ouvrages de la même série, André S. Labarthe mêle réflexions, petites morales, haïkus, instants de vie et discussions impromptus pour aborder le cinéma, la littérature et... les femmes. Car le verre est aussi sensuel que la chair. Et lorsqu'il se brise, André S. Labarthe jouit. Entre les lignes de ces verres, la mort, la renaissance, la vie et le désir "sur le fil du rasoir".

Plus de détails

15,00 €

Date de parution : novembre 2011
ISBN : 978-2-9539487-0-7
68 pages
Format : 14X22